FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Kimia Alizadeh, la star iranienne du Taekwendo, fait la Une en France

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La sportive multiplie les articles dans la presse française. Après Paris Match (lire l’article), cette fois c’est le quotidien sportif L’Equipe qui se penche sur Kimia Alizadeh.

Venue en France avec une délégation de femmes iraniennes aux parcours d’exception, Kimia Alizadeh, médaillée de bronze à Rio et idole dans son pays, s’est entraînée vendredi dernier à l’Insep avec le Pôle France Taekwondo.
A 19 ans seulement, la visage encore juvénile, Kimia Alizadeh ne porte pas sur ses épaules qu’un simple dobok (tenue traditionnelle pour faire du taekwondo). Mais également l’espoir de toutes les athlètes iraniennes, et, de la femme en Iran.

La jeune femme a débuté le taekwondo à l’âge de sept ans. Un sport dans lequel l’équipe masculine est alors une nation majeure. «C’était vraiment par hasard pour occuper mon temps, confie l’athlète à l’allure élancée (1m85). Je ne savais pas ce que cela représentait.»

(Cliquez ici pour lire la suite sur le site de l’equipe.fr)

You might also like