FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

“L’Iran se réinvente en puissance régionale”

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

C’est l’opinion exprimée par Bernard Hourcade dans Le Monde Diplomatique de février. Bernard Hourcade est Directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), laboratoire Mondes iranien et indien et un des meilleurs spécialistes français de l’Iran.

Par Bernard Hourcade :
Dans la guerre froide régionale qui l’oppose à l’Arabie saoudite, l’Iran peut s’appuyer sur un archipel de minorités chiites ou assimilées. La République islamique a su leur apporter un soutien décisif, en particulier pour combattre les djihadistes en Syrie et en Irak. Mais la source de la rivalité entre les deux puissances du Golfe apparaît bien davantage politique qu’ethnique ou religieuse.

Avec l’intervention des gardiens de la révolution en Syrie et en Irak, l’Iran a, pour la première fois de son histoire moderne, remporté une bataille militaire à l’extérieur de ses frontières. Le 21 novembre 2017, le président Hassan Rohani proclamait la fin de l’Organisation de l’État islamique (OEI), tandis que le général Ghassem Soleimani, commandant des forces spéciales Al-Qods, se félicitait de cette « victoire déterminante ». Ce succès contre les djihadistes participe de la renaissance sur la scène extérieure de l’Iran, qui avait déjà remporté une victoire diplomatique en signant avec six grandes puissances, le 14 juillet 2015, un accord sur le nucléaire devant permettre au pays de sortir de son isolement diplomatique et commercial.

Cliquez ici pour lire la suite sur monde-diplomatique

You might also like