FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Le rapprochement France-Iran vu par Sud Radio

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Spécialiste des questions internationales, le journaliste Michaël Darmon revient sur les derniers épisodes de la relation entre la France et l’Iran, alors que se profile la visite du président Français, Emmanuel Macron, dans le courant de cette année . Outre la question du nucléaire, Michaël Darmon rappelle également une problématique plus méconnue, les étudiants iraniens n’ont, en effet, toujours pas le droit d’ouvrir un compte en banque en France.

 

Photo : Tasnim

 

 

 

Le rapprochement avec l’Iran, vrai casse-tête diplomatique pour la France

Les deux très grands rivaux du Moyen-Orient, l’Iran et l’Arabie Saoudite, sont au cœur de sérieuses réflexions diplomatiques au sommet de l’État français.

Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, va-t-il se rendre à Téhéran les 4 et 5 mars prochains comme prévu ? Ce n’est pas encore certain, la visite ayant déjà été reportée deux fois. Pourquoi donc ? À cause des relations entamées avec l’Arabie Saoudite, ennemi juré de l’Iran. Les Iraniens s’impatientent : ils souhaitent qu’Emmanuel Macron se rende en Iran et fasse pression sur Trump pour ouvrir le marché iranien aux entreprises françaises. Un accord est prévu avec Total dont la clé se trouve à… Washington.

Autre motif de tension : Téhéran souhaite que la France assouplisse les réglementations pour les étudiants iraniens. Ils n’ont à ce jour pas le droit d’ouvrir un compte en banque en France ! Autant de sujets, à part l’accord nucléaire, qui nécessitent de préparer avec soin une visite présidentielle à hauts risques.

Cliquez ici pour lire la suite de l’analyse sur le site de Sud Radio

You might also like