FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

L’Iran se prépare à fêter Norouz

Le nouvel an perse va faire passer l'Iran de 1396 à 1397.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Noruz

Norouz (ou Nowruz) est le premier jour du printemps et célèbre le nouvel an persan. Il est célébré par certaines communautés le 21 mars, et par d’autres le jour de l’équinoxe vernal, entre le 20 et le 22 mars. Les origines de Norouz, ou nouvel an perse en français, remontent à plus de 3000 ans et aux rituels et traditions du zoroastrisme.

Le mot vient de l’avestique “nava”, pour “nouveau” et “rəzaŋh”, qui signifie “nouveau jour” ou “nouvelle lumière” et qui a gardé son sens en persan, puisque “no” revient à “nouveau et “rouz” à jour, “Norouz” signifie donc “nouveau jour” en français littéral.

Norouz reconnu par I'ONU

Norouz a été reconnue le 23 février 2010, comme la « Journée internationale du Norouz » par l’Assemblée générale de l’ONU. Le projet de résolution de la Journée internationale de Norouz a été adopté à l’unanimité, donnant une reconnaissance à cette fête d’origine iranienne comme une journée internationale.

Dans le cadre d’une initiative commune, la République d’Azerbaïdjan, l’Afghanistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan et l’Iran, avaient rédigé conjointement cette résolution. Projet initial de la résolution a été signé, le 23 novembre 2009, au siège de l’ONU, à New York, par les ambassadeurs de ces pays.

Ce projet expliquait que Norouz symbolise une unité culturelle basée sur des traditions vieilles de plus de trois millénaires, célébrées par plus de 300 millions de personnes dans le monde, dans une vaste aire géographique allant du Moyen-Orient à l’Asie centrale, en passant par le Caucase, les pays riverains de la Mer Noire et les Balkans.

Norouz avait déjà été inscrit le 30 septembre 2009 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Les coutumes de Norouz
1- Le grand nettoyage de printemps
Nettoyer sa maison pour Norouz est un véritable rituel pour ceux qui célèbrent le nouvel an perse. On nettoie aussi les meubles et tous les équipements de la maison. Cette coutume est pratiquée en Iran, mais aussi au Tadjikistan ou en Afghanistan.

2- Allumer le feu
Le coutume d’allumer un feu remonte aux temps anciens et se pratique en Iran, mais aussi en Azerbaïdjan ou en Afghanistan. Elle a lieu, en général, dans la nuit du dernier mercredi de l’année. Cette cérémonie s’appelle “Tchāhār Shanbe Sûri”.

3- Les Haft Sîn
La tradition principale de Norouz est la mise en place des Haft Sîn (هفت سین, les sept ‘S’), sept objets dont le nom commence par la lettre S ou sîn (س) de l’alphabet persan, qui sont sept objets spécifiques disposés sur une table correspondant aux sept créations et aux sept immortels les protégeant. Aujourd’hui, ils ont été un peu modifiés mais le symbolisme demeure. Chaque famille essaie de garder leur table des Haft Sîn la plus jolie possible, puisque le sens spirituel est aussi important que la façon dont ils sont disposés puisque les visiteurs voient cette disposition comme une réflexion de leur goûts.

Exemples :

sabzeh

germes de blé, orge ou lentille poussant dans un plat (symbolisant la renaissance)

samanou

une pâte très sucrée fait de blé germé (symbolisant l’abondance)

senjed

le fruit séché du jujubier ou plutôt de l’Eleagnus angustifolia, “Olivier de Bohême”(symbolisant l’amour)

sîr

ail (médecine)

sîb

pommes (beauté et bonne santé)

somaq

baies de sumac (la couleur du lever du soleil et santé)

sekkeh

pièces (prospérité et santé)

Les autres objets sur la table peuvent inclure les suivants
serkeh – vinaigre (l’âge et la patience)
sonbol – l’odorante fleur de jacinthe (l’arrivée du printemps)
Pâtisseries
bougies allumées (bonheur)
un miroir
des œufs peints, peut-être un pour chaque membre de la famille (fertilité) un bol avec deux (ou plus) poissons rouges (vie)
un bol d’eau contenant une orange amère (la terre flottant dans l’espace)
eau de rose pour ses pouvoirs magiques nettoyants
les couleurs nationales, pour la touche de patriotisme
un livre sacré (par exemple l’Avesta, le Coran) ou encore un livre de poésie (presque toujours le Shâh Nâmâ ou le divan d’Hafez ou Gathas )
4- Nourriture de Noruz
Le samanou est un des plats les plus cuisinés à Noruz. Il s’agit d’une pâte très sucrée à base de blé germé préparée dans la plupart des pays où est célébré Noruz.

5- Visites
Une des traditions de Noruz est de rendre visite à sa famille. Dans certaines régions, il est courant de rendre hommages à ses ancêtres et de se rendre sur les tombeaux familiaux.

Des vêtements neufs et propres

Il est essentiel, à Noruz, de prendre une douche et de porter des vêtements neufs, quand on rend visiste à ses proches et à sa famille.

6- Tourisme écolo
Les Iraniens se rendent dans les sites naturels, comme les parcs ou jardins. cette cérémonie est aussi connue sous le nom de 13 Bedar.

Gallery

You might also like