FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Voyage en vidéo sur les rives du détroit d’Ormuz

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Découvrez les coulisses du reportage consacré au détroit d’Ormuz, en Iran, dans le numéro d’avril du magazine Géo.

VIDÉO – Iran : sur les rives du détroit d’Ormuz

Iran – Jean-Christophe Servant (texte, images) ; Farhad Babaei (photos) ; Elodie Montréer (montage) / GEO – Jeudi 5 avril 2018

Ce légendaire couloir maritime voit passer pétroliers et navires de la Ve flotte américaine. Mais à quoi ressemble la vie sur ses rives ? Découvrez les coulisses – côté Iran – du reportage de nos journalistes Jean-Christophe Servant (texte) et Farhad Babaei (photos), à lire dans le GEO d’avril.

Le détroit d’Ormuz, dont le contrôle est partagé entre l’Iran et Oman, n’est pas qu’une zone de trafic. C’est aussi l’un des couloirs maritimes les plus stratégiques du monde. Chaque jour 18,5 millions de barils de brut – soit 30 % de la production mondiale – extraits par les pétromonarchies du golfe Arabo-Persique transitent par son rail de sortie pour rallier la mer d’Oman, puis l’océan Indien. L’essentiel de ce pétrole est destiné à la Chine et à l’Inde. Un blocage du détroit d’Ormuz ferait flamber les cours, ce qui entraînerait un tsunami dans l’économie mondiale.

Or, depuis quelques années, ce corridor est devenu l’une des zones les plus fébriles de la planète. Traversée par un vent d’inquiétude, à l’image du shamal, le souffle de sable qui balaie régulièrement les deux rives. Mais le détroit d’Ormuz, c’est surtout une zone pleine de vie, avec, au confluent des grandes civilisations arabe, perse, asiatique et africaine, une population locale tournée vers la pêche, le commerce et, désormais, le tourisme. Comme à Qeshm, principale ville de l’île iranienne éponyme. L’ancien village de pêcheurs sunnites est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les touristes iraniens venus découvrir les rives du golfe arabo-persique.

 

Cliquez ici pour voir le reportage complet sur le site de Géo

 

You might also like