FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Le recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) en Iran pour la première fois

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie, Monsieur Jean-Paul de Gaudemar, a effectué sa première visite officielle en Iran du 21 au 25 avril 2018, dans un pays qui depuis près de deux ans manifeste sa volonté de se rapprocher de l’AUF, notamment par l’adhésion récente et massive d’universités iraniennes qui sont à ce jour au nombre de 8 à être membres de l’agence.

 

Première visite officielle du recteur de l’AUF en Iran

 

AUF| 3 mai 2018

Le recteur, accompagné du Directeur régional Moyen-Orient, Monsieur Hervé Sabourin, a été reçu au Ministère de la science, de la recherche et de la technologie, par le Vice-Ministre chargé des relations internationales, Monsieur Salar Amoli au cours d’une réunion qui s’est déroulée en présence de la plupart des directeurs des Relations Internationales des grandes universités iraniennes et en présence de Monsieur Jamel Oubechou, conseiller de coopération et d’action culturelle à l’ambassade de France. Au cours de cette réunion, il a été décidé de procéder dès que possible à la signature d’un accord de coopération entre le Ministère et l’AUF, permettant ensuite aux universités iraniennes de s’engager dans une collaboration approfondie avec le réseau des établissements de l’AUF.

Le Recteur et le Directeur Régional, accompagnés de l’attaché de coopération scientifique de l’ambassade de France, Monsieur Jean-Christophe Bonté, ont rencontré les présidents de six universités iraniennes membres de l’AUF, les universités d’Amir Kabir, de Shahid Behesti, de Sharif, de Tarbiat Modares, de Téhéran, et enfin d’Al-Zahra.

Ces rencontres ont permis de faire le point sur les attentes des universités et de réaffirmer le souhait de l’AUF de voir se développer avec l’Iran une coopération scientifique de haute qualité mais aussi un engagement fort dans l’enseignement en langue française, notamment par la création de filières francophones. A ce titre, le recteur a confirmé le soutien de l’AUF à la mise en place d’une filière francophone en droit à l’université de Shahid Behesti.

Au cours de ces différentes rencontres, la mise en place d’un programme doctoral de financements de bourses de mobilité pour les étudiants doctorants iraniens a été confirmée, cofinancé par le ministère iranien, l’AUF et chaque université engagée dans le programme. Par ailleurs, l’organisation, par l’AUF, l’ambassade de France et le ministère iranien, d’une conférence scientifique internationale à Téhéran en fin d’année a été validée.

L’ensemble des interlocuteurs se sont retrouvés sur la nécessité de consolider le lien entre universités et entreprises, dans le but notamment de favoriser l’employabilité des étudiants diplômés qui reste un défi majeur de ce pays, et une visite à Monsieur Eric Quenet, représentant TOTAL en Iran et conseiller du commerce extérieur français, a permis d’envisager des actions concrètes en ce sens, en collaboration avec les entreprises françaises présentes en Iran. Un rendez-vous avec Monsieur Cambyse Benhia, membre du CROS Moyen-Orient, a aussi été l’occasion d’un échange sur ces questions.

Enfin, un déjeuner à la résidence de France, à l’invitation de l’ambassadeur de France Monsieur François Sénémaud, a permis de faire le bilan de cette visite particulièrement fructueuse et de souligner la collaboration exemplaire établie entre l’AUF et l’ambassade de France dans le domaine universitaire.

 

Cliquez ici pour lire l’article sur le site de l’UAF

You might also like