FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Expert de l’ONU, «les sanctions contre l’Iran sont injustes et préjudiciables»

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Idriss Jazairy, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’impact négatif des mesures unilatérales coercitives sur la jouissance des droits humains, dans un communiqué de presse diffusé auprès des médias internationaux, a expliqué que “les sanctions doivent être justes et ne doivent pas entraîner des souffrances pour les personnes innocente”.
“Le système actuel crée des doutes et des ambiguïtés qui empêchent l’Iran d’importer des produits humanitaires urgents. Cette ambiguïté provoque un ‘effet dissuasif ’ susceptible d’entraîner des morts silencieuses dans les hôpitaux à mesure que les médicaments s’épuisent, sans que les médias internationaux ne le remarquent”, a déploré le diplomate.

“Les sanctions poussent des millions de personnes dans la pauvreté”

Idriss Jazairy s’est également interrogé sur l’attitude des Etats-Unis, notamment sur les problèmes à venir comme les pénuries attendues de médicaments et nourriture, “ces sanctions injustes et préjudiciables détruisent l’économie et la monnaie de l’Iran, poussent des millions de personnes dans la pauvreté et rendent les biens importés inabordables”.
“Les sanctions internationales doivent avoir un but légitime, doivent être proportionnelles et ne doivent pas porter atteinte aux droits de l’homme des citoyens ordinaires”, précise l’expert de l’ONU, “aucun de ces critères n’est rempli dans ce cas”, précise-t-il.

“Illégitimité”

“La réimposition des sanctions contre l’Iran après le retrait unilatéral des Etats-Unis de l’Accord nucléaire iranien, adopté à l’unanimité par le Conseil de sécurité avec le soutien des Etats-Unis, révèle l’illégitimité de cette action ». « Cette illégitimité a été confirmée par l’opposition de tous les autres membres permanents du Conseil de sécurité et de tous les partenaires internationaux”.
Il a plaidé le fait que la Charte des Nations Unies demande que les sanctions ne soient appliquées que par le Conseil de sécurité des Nations Unies, précisément pour éviter de telles attaques économiques gratuites contre des nations.
Enfin, il a appelé les Etats-Unis à permettre l’importation de produits agricoles, de denrées alimentaires, de médicaments et d’équipements médicaux en Iran en prenant des mesures concrètes pour que les banques, les institutions financières et les entreprises soient autorisées à effectuer les paiements.

Fodasun

You might also like