FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Les nanotechnologies iraniennes contre Parkinson et Alzheimer

25

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un groupe de chercheurs iraniens a mis au point une technologie basée sur les nanotechnologies qui peuvent permettre de prévenir le développement des troubles du système nerveux comme les maladies de Parkinson et Alzheimer.
Parkinson est la seconde maladie la plus répandue après Alzheimer, a expliqué le Dr Dina Morshedi, professeur associé à l’Institut National d’ingénierie génétique et de biotechnologie d’Iran.
“Les études montrent que 2,6% des gens de plus de 85 ans souffrent de troubles de Parkinson. C’est pourquoi trouver des thérapies préventives est essentiel”, explique Dina Morshedi, qui ajoute que les d”études conduites par les Iraniens ont mené à des découvertes significatives.
Mettre au point de nouveaux médicaments, ainsi que trouver les moyens de cibler les cellules impliquées sont devenus un des champs de recherche les plus importants dans les domaines de la biotechnologie médicale et des nanosciences.
“Dans cette étude, nous avons tenté de produire une protéine qui joue un rôle important dans la maladie”, explique Dina Morshedi.

Fodasun

You might also like