FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Les exportations de légumes en plein boum en Iran

13

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Iran a exporté pour 3,27 millions de tonnes de légumes pour près de 935 millions de dollars sur les 10 premiers mois de l’année iranienne (du 21 mars 2018 au 20 janvier 2019), selon Hossein Asqari, directeur général du ministère de l’agriculture iranien.
Il a ajouté que les pays voisins et notamment la Russie étaient la destination majeure des exportations des légumes iranien, selon un rapport de l’agence de presse iranienne IRIB.
Durant l’année précédente, l’Iran avait exporté 2,9 millions de tonnes de légumes.
Hossein Asqari a indiqué que 60 à 70 % des graines étaient produites localement et a évalué les besoins annuels de graines en Iran entre 4000 et 4500 tonnes.

Un géant français exporte des graines en Iran

La semaine dernière, le grainetier français Vilmorin a indiqué qu’il continuait à exporter des graines vers l’Iran avec le soutien de la Banque de France et va participer aux efforts pour la mise en place d’un mécanisme afin d’échapper aux sanctions économiques américaines qui frappent les pays qui veulent continuer de faire du commerce avec l’Iran, sans passer par le dollar.
Vilmorin, un des géants mondiaux dans le secteur de l’agriculture a cité les sanctions américaines comme un risque à court terme pour ses activités dans les marchés émergents.
La nourriture et les produits agricoles sont censés échapper aux sanctions américaines puisqu’elles ne sont pas liées au programme nucléaire iranien. Même si dans les faits, ces sanctions déjà dissuadé de grandes entreprises françaises comme Total de quitter l’Iran.
Vilmorin a indiqué que le mécanisme de contournement mis en place par l’Europe, INSTEX, peut permettre de compenser les amendes américaines.

Fodasun

You might also like