FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Malgré les sanctions, l’Iran lance la plus grande centrale solaire du pays

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Elle sera construite dans la province de Yazd, qui possède la particularité d’être la plus ensoleillée du pays, en raison de sa nature désertique. Selon les autorités iraniennes représentées par le directeur général des Affaires économiques et des Finances de la province de Yazd, Ali Namazi, le projet a vu le jour grâce à un important investissement venu de l’étranger.
On sait que de nombreux investisseurs d’Italie, de France, d’Allemagne, d’Autriche, des Pays-Bas, de Chypre, de Pologne et des Émirats arabes unis opèrent actuellement dans la province de Yazd. Investir en Iran est devenu difficile depuis l’imposition de lours sanctions financières à l’Iran par les Etats-Unis et leur président, Donald Trump, engagés dans une stratégie dite de “pression maximale”.

Yazd, “le paradis de l’énergie solaire en Iran”

On surnomme d’ailleurs Yazd “le paradis de l’énergie solaire en Iran”.
“L’investisseur a le permis nécessaire pour exporter l’électricité produite, directement, vers les pays voisins de l’Iran”, a précisé Ali Namazi.
La capacité de production d’électricité attendue de cette centrale électrique est de 300 MW.
“Le permis d’investissement de cette centrale a été délivré par l’Organisation iranienne d’Investissement et d’Assistance économique et technique et l’investisseur est en train de préparer les travaux de la construction de la centrale solaire et localiser le projet”, a souligné le responsable iranien.

Fodasun

You might also like