FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Premier satellite militaire placé en orbite pour l’Iran

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Iran fait désormais du club tres fermé des pays possédant la capacité technique d’envoyer un satellite militaire dans l’espace. L’annonce a été faite par le site Internet Sepah News, connu pour sa proximité avec le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (CGRI) ou “Pasdarans”, un corps militaire d’élite placé directement sous la direction du Guide Suprême de la République Islamique d’Iran, Ali Khamenei.
Selon Sepah News, le 22 avril 2020, le satellite Nour 1 (Lumière 1) a été lancé à partir d’une base spatiale située au désert central d’Iran, le désert de Markazi et a été placé avec succès sur une orbite à 425 km d’altitude.

Exploit technique malgré les sanctions US

Présenté comme une avancée technologique s’appuyant uniquement sur les compétences domestiques de l’Iran en matière d’aérospatial, Nour 1 a été mis en orbite par le lanceur bi-étage Ghassed (Messager) de fabrication nationale.
Omid (Espoir) était le premier satellite civil iranien placé dans l’espace, le 3 février 2009. L’Iran s’est ainsi classé dans la liste des 9 premières puissances spatiales du monde, dont la Chine, les Etats-Unis et la Russie, ayant la technologie et la capacité du lancement de satellites.
Ce lancement constitue d’autant plus un exploit technique pour l’Iran que le pays est soumis aux sanctions économiques les plus dures de son histoire, du fait de la stratégie de “pression maximum” menée par les Etats-Unis et leur président, Donald Trump.

Fodasun

You might also like