FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Résolution anti-Iran au Conseil de sécurité de l’ONU, sévère revers pour les Etats-Unis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ce vendredi 14 août , les Etats-Unis avaient lancé l’initiative d’une résolution pour prolonger l’embargo sur les armes contre l’Iran devant le le Conseil de sécurité de l’ONU.
L’objectif était d’ouvrir la voie à l’adoption d’une résolution interdisant la vente d’armes classiques à l’Iran, après avoir imposé une politique dite de “pression maximale” sur le plan économique, mise en place par le président US, Donald Trump, depuis le 6 mai 2016.
Conformément à la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’ONU, qui a été adoptée par le Conseil de sécurité à la suite de l’accord sur le nucléaire iranien, l’embargo sur les armes imposé contre l’Iran expirera le 18 octobre après 13 ans. Ainsi, les Américains ont d’abord proposé une résolution très stricte composée de 15 clauses préliminaires et 35 clauses opérationnelles.

Revers historiques

Après l’opposition ferme des états membres du Conseil de Sécurité et en premier lieu, la Chine et la Russie, les Américains ont réduit leur projet de résolution à deux clauses préliminaires et à deux clauses opérationnelles.
Le 14 août 2020, le projet de résolution américaine pour prolonger l’embargo sur les armes contre l’Iran a été rejeté par le Conseil de sécurité de l’ONU avec 11 abstentions (Belgique, Estonie, France, Allemagne, Indonésie, Niger, Saint-Vincent et les Grenadines, Afrique du Sud, Tunisie, Grande-Bretagne et Vietnam), 2 voix pour des États-Unis et de la République dominicaine et 2 voix contre de la Russie et de la Chine.
C’est un sévère revers pour les Etats-Unis dans leur ambition de forcer l’Iran à revenir à la table des négociations.

Fodasun

You might also like