FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

L’Iran vise l’autosuffisance dans la production de plasma

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Mostafa Qaneï, le secrétaire du centre iranien du développement de la biotechnologie, a mis en avant une société iranienne spécialisée dans la technologie de production de produits plasmatiques (médicaments dérivés du sang). Il a ajouté que “les produits de la société répondront à 30% de la demande intérieure pendant d’ici les 2 prochaines années”.

Etre moins dépendant de l’Allemagne

Jusqu’ici, l’Iran est dépendante notamment de l’Allemagne, “nous devons envoyer 400 000 litres de plasma en Allemagne chaque année et payer 170 euro/ litre pour que ce pays envoie des produits plasmatiques vers l’Iran”, a précisé le Dr Mostafa Qaneï, en évoquant l’approvisionnement en plasma et de ses produits dans le pays.
Une grande partie du sang est constituée d’un liquide jaune appelé plasma, un produit vital qui aide à faire circuler tous les composants sanguins dans le corps. Ce fluide vital est nécessaire à un grand nombre de patients, et l’épidémie de coronavirus a poussé le système médical du pays à faire plus d’efforts pour le fournir.
Le plasma représente 55% du sang, le fluide dont dépend la vie de certains patients. Ce fluide vital est utilisé entier ou en produits isolés. Ces produits sont largement utilisés dans le traitement des brûlures, chocs, traumatismes et autres urgences médicales.

Fodasun

You might also like