FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Cinq nouveaux avions ATR enfin livrés à l’Iran

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La compagnie aérienne Iran Air a annoncé, ce samedi 4 août 2018 que la livraison de cinq avions par la compagnie franco-italienne ATR. La nouvelle tombe alors que les sanctions américaines reprennent effet le 8 août prochain.
Iran Air avait en effet signé un accord avec ATR, spécialisé dans les avions de type vols commerciaux, portant sur l’achat de 20 nouveaux avions à destination de la compagnie iranienne.
Il s’agit, en l’occurrence, d’avions destinés à effectuer des transports régionaux. L’Iran comptait sur la levée des sanctions pour renouveler sa flotte aérienne. Une question de sécurité publique en Iran puisque le grand âge des avions commerciaux est une source d’accidents aériens, hélas trop fréquents en Iran. D’où l’espoir qui accompagnait la livraison des avions d’ATR.
L’accord entre les deux compagnies, iraniennes et européennes, était intervenu dans le cadre de la levée des sanctions qui devait accompagner la signature de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran, en juillet 2015.

66 morts en février dernier

Le volte-face de Donald Trump qui en mai dernier a annoncé le retrait des Etats-Unis de cet accord et la remise en route des sanctions contre l’Iran avait jusque là bloqué la livraison des avions pourtant payés par l’Iran  !
La semaine passée, le ministre de l’Economie français, Bruno Le Maire, avait déclaré qu’il espérait obtenir l’autorisation des Etats-Unis pour la livraison à l’Iran de huit avions de transport régional ATR.
L’argument utilisé par les autorités américaines est que ces avions, pourtant fabriqués par la coentreprise européenne Airbus et Leonardo-Finmeccanica (Italie) contiennent 10% de pièces conçues aux Etats-Unis.
Selon l’Iran, refuser de livrer des avions de transport à l’Iran est une «  mise en danger  » des passagers qui les empêche de rajeunir leur flotte.
En février, la compagnie Aseman Airlines a été contrainte de laisser à terre sa flotte d’avions ATR après le crash de l’un d’eux dans les montagnes de Zagros, qui avait tué les 66 personnes à bord.

 

Fodasun

You might also like