FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

L’art graphique français rend hommage à un grand maître iranien

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Toute une collection de posters et différentes compositions réalisés par un designer français, Thomas Huot-Marchand, un spécialiste des arts graphiques français, sont présentés à l’occasion du Forum des Artistes Iraniens en mémoire de Morteza Momayyez, le père des arts graphiques en Iran.
Thomas Huot-Marchand, né en 1977 vit et travaille à Besançon en France, Après son diplôme à l’école des Beaux-Arts de Besançon en 2001, il a rejoint l’Atelier national de recherche typographique (ANRT) où il a éttudié le design de surface. Il a conçu le Minuscule, récompensé par un Type Directors Club en 2005 et est considéré comme un artiste majeur dans sa discipline.
Depuis 2012, il a été le directeur de l’Atelier national de recherche typographique et a publié en 2016 le catalogue des archives de l’ANRT de 1985 à 2006.
Le travail de l’artiste français est maintenant à Téhéran à l’occasion des 30 ans de la disparition de l’artiste iranien Morteza Momayyez.
Morteza Momayyez est né le 26 août 1936 à Téhéran. Il était artiste graphique, illustrateur, et professeur à l’Université. L’attaché culturel de l’ambassade de France à Téhéran a participé à l’inauguration et a présenté l’artiste français.

Obligés d’apporter ses oeuvres lui-même à cause des sanctions US !

Le diplomate a rappelé l’influence du travail de Morteza Momayyez sur l’art iranien. “Il a aussi une place importante en France dans le domaine de l’école française des arts décoratifs. Sur les dernières années, plusieurs artistes français ont eu l’occasion d’exposer à Téhéran et s’y séjourner. C’est très important pour nous parce que ces expositions et échanges permettent de créer des liens”.
Selon le fil de Momayyez, présent aussi à l’inauguration, à cause des nouvelles sanctions américaines, la fondation a eu du mal à faire acheminer le travail de l’artiste français jusqu’à Téhéran. “Il a été obligé d’apporter ses oeuvres lui-même pour cette exposition !” a expliqué Anushirvan Momayyez.
L’exposition est visible jusqu’au 29 novembre au Forum des Artistes Iraniens.

Fodasun
Photos : Honar Online

 

You might also like