FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

L’Europe à Téhéran pour parler échanges commerciaux

2

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Per Fischer, le président d’INSTEX, le mécanisme mis en place par l’Union Européenne pour poursuivre ses échanges économiques avec l’Iran, malgré les sanctions économiques américaine, était à Téhéran ce mardi 12 mars 2019.
Per Fischer était accompagné d’une délégation d’experts et de représentants venus de France, Allemagne et Grande-Bretagne, dit le groupe “E3”, qui comprend les trois pays européens signataires de l’accord nucléaire avec l’Iran qui ont pu échanger avec leurs homologues iraniens ainsi que des représentants du ministère des Affaires étrangères.
Durant cette rencontre, le mécanisme baptisé “INSTEX” (Instrument in Support of Trade Exchanges) et l’institution iranienne équivalente ont été abordé par les Européens et Iraniens.

“Etape importante” pour l’ambassade de France en Iran

INSTEX est un mécanisme mis en place en janvier 2019 par la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne afin de faciliter les échanges en n’utilisant pas le dollar avec l’Iran, et ainsi éviter les sanctions US. La réunion de mardi avait pour objectif de discuter des différentes manières de coopérer entre les deux institutions, comment les échanges commerciaux vont utiliser INSTEX et comment étendre son champ d’action.
L’ambassade de France à Téhéran, sur son compte Twitter, a expliqué à propos de cette réunion, “Les chefs de mission INSTEX sont heureux d’accueillir Per Fischer à Téhéran. C’est une étape importante dans la discussion avec nos homologues iraniens sur comment rendre le mécanisme d’échanges entre l’UE et l’Iran soit opérationnel !”.

Fodasun

You might also like