FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

56 volontaires iraniens vont tester un vaccin made in Iran contre le Covid-19

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les candidats doivent rester en quarantaine pendant une semaine à un mois pour montrer les effets secondaires du vaccin, a rapporté l’agence iranienne IRIB ce samedi 19 décembre 2020.
Dans l’intervalle, les résultats des tests sont vérifiés plusieurs fois pour l’immunité sanguine et cellulaire.
Une fois les résultats de l’étude déterminés, la deuxième étape commencera par l’injection chez 500 personnes et après 28 jours, la troisième phase commencera par la production de masse.

Vaccination de tout l’Iran d’ici à septembre 2021

Mostafa Ghane’ei, un officiel de la vice-présidence pour la science et la technologie, a déclaré que le vaccin contre le COVID-19 produit dans le pays sera probablement injecté à toute la population d’ici le 23 septembre 2021.
Maintenant que les vaccins contre les coronavirus ont été développés dans le monde et que la troisième phase des essais cliniques est terminée, les effets secondaires possibles sont presque certains, et l’Iran sera conscient des effets secondaires qui accélèrent le processus, a-t-il noté, ajoutant: “des vaccins produits en Iran sont les mêmes que ceux produits en Chine, en Inde, aux États-Unis, etc”.
Iraj Harirchi, le vice-ministre de la Santé, a déclaré qu’en Iran, 12 groupes de recherche s’efforcent de développer un vaccin contre le coronavirus, dont trois ont réussi les tests sur les animaux.

Fodasun

You might also like