FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

“L’Europe est incapable de contourner les sanctions américaines”, déplore l’Iran

18

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministre des Affaires étrangères iranien, Javad Zarif, a déclaré ce mercredi ce que les puissances européennes était incapables de contourner les sanctions imposées par les Etats-Unis dans le cadre la sortie des Américains de l’accord nucléaire avec l’Iran.

L’Iran et six puissances mondiales avaient signé un accord en 2015 qui restreint les activités nucléaires de Téhéran en échange d’une levée des sanctions économiques qui frappaient le pays.
Cependant, le président américaine Donald Trump avait décidé la sortie de son pays de l’accord et réimposé des sanctions financières à l’Iran.

Les autres signataires de l’accord, à savoir la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l’Allemagne et la Russie ainsi que l’Union Européenne avaient insisté sur le fait de rester dans l’accord pour le faire fonctionner.
“Les Européens ont d’abord cru que cet accord était une finalité, mais sans doute ne s’étaient-ils pas préparés à devoir faire face aux sanctions américaines”, a indiqué Zarif dans une interview donnée au site Khamenei.ir, le site officiel d’Ali Khamenei, le Guide Suprême de la Révolution Islamique et plus haute autorité iranienne.

“Nous n’avons jamais placé aucun espoir en eux”

“Nous allons continuer à exercer une pression sur les Européens pour qu’ils appliquent leurs engagements. L’Europe doit savoir qu’elle ne pourra pas fuir ses responsabilités avec quelques communiqués et quelques projets seulement accomplis en partie”, a ajouté le responsable de la diplomatie iranienne.
Zarif, qui a été le négociateur en chef des Iraniens durant les discussions qui ont mené à cet accord a précisé que l’Iran allait continuer d’exercer une pression sur ses partenaires européens en modérant toutefois, “nous n’avons jamais placé aucun espoir en eux”.
Au contraire des puissances de l’Ouest, l’Iran s’est retourné vers ses partenaires traditionnels que sont la Chine et la Russie. L’occasion pour Zarif de prévenir, “Notre politique étrangère va dans ce sens”.

Fodasun

You might also like