FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Zarif, «le chemin est difficile, mais cela vaut la peine d’essayer»

4

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Bien que présentée comme hors cadre du G7 par l’entourage du président français, Emmanuel Macron, la visite de Mohammad Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères iranien à Biarritz ce dimanche a fait sensation.
Alors que la France veut jouer un rôle de médiateur entre l’Iran et les Etats-Unis, Zarif a répondu à son invitation ce 25 août 2019.
Dimanche après-midi, Zarif, a créé la surprise quand l’avion de la délégation s’est posé en France pour rejoindre les abords du G7 de Biarritz.
“J’ai rencontré Emmanuel Macron en marge du G7 après une discussion détaillée avec le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et celui des Finances Bruno Le Maire”, a tweeté en sortant de la réunion le MAE iranien.
Il a également postés deux photos de cette rencontre. Des conseillers diplomatiques allemands et britanniques ont également été incorporés aux discussions.
“Le chemin est difficile, mais ça vaut la peine d’essayer” a ajouté le ministre iranien.
C’est la 2e visite en une semaine de Zarif en France où il avait déjà rencontré Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian à la veille de ce G7 en France, vendredi.

Pas de véto US

Par contre, les équipes de Zarif n’ont pas croisé celles du président américain, Donald Trump, qui a quitté l’accord sur le nucléaire avec l’Iran en mai 2018.
Depuis, Trump mène une politique de “pression maximale” notamment sur le plan économique afin d’amener l’Iran renégocier l’accord. Ce que l’Iran refuse dans les conditions posées par les Etats-Unis. Mais les Etats-Unis, paradoxalement, ne se sont pas opposés à la rencontre entre Macron et Zarif.
Zarif a repris quelques heures après son avion pour retourner en Iran, avant de repartir pour une visite importante en Chine.

Fodasun

You might also like