FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Les Pays-Bas, les Emirats et la Chine parmi les gros investisseurs dans l’industrie iranienne

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministère de l’Industrie vient de publier les chiffres et les statistiques du premier semestre de l’année civile en cours (débutée le 21 mars 2019). Ces derniers confirment que l’Iran est des pays de prédilections pour des pays industrialisés comme la l’Allemagne, la Chine, la Russie et les Pays-Bas.
Les six premiers mois de l’année iranienne représentent 52 projets d’investissement étranger évalués à 767 millions de dollars, qui ont été approuvés dans le secteur industriel iranien.
Les Pays-Bas sont les premiers investisseurs dans l’économie iranienne, avec une participation qui s’élève à pres de 50% (48,2%) ce qui représente 372 millions de dollars.
Le rapport évoque ensuite les Emirats arabes unies avec 178 millions de dollars, l’Allemagne avec 71 millions de dollars, la Turquie avec 66 millions de dollars et la Chine avec 28 millions de dollars, qui s’accaparent respectivement la plus grande partie des investissements étrangers en Iran.

Le secteur industriel au coeur des investissements

Les statistiques indiquent également qu’en termes de nombre de projets, la Turquie, l’Afghanistan et les Émirats arabes unis occupent les trois premières positions, tandis que les Pays-Bas, la Chine et l’Inde se classent à la quatrième position et que l’Allemagne et la Russie occupent conjointement la cinquième place.
L’étude souligne que 19 de ces 52 projets étrangers seront financés à 100% et que 32 autres ont la participation conjointe des entreprises nationales et étrangères.
Ce sont les investissements dans le secteur industriel qui sont principalement concernés (97,8%), loin devant le commerce (2,1%) et le commerce (1,2).

Fodasun

You might also like