FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Un hôpital gonflable de MSF part de France pour lutter contre le Coronavirus en Iran

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

D’une capacité de 50 lits, cette structure est complétée par une équipe de 9 personnes. Ces moyens humains et ces équipements de pointe sont destinés à la ville d’Ispahan, 2e ville d’Iran la plus touchée après la capitale, Téhéran. Elle est partie pour l’Iran ce dimanche 22 mars 2020.
“L’unité de traitement de 50 lits sera hébergée dans une structure gonflable expédiée par avion depuis le centre logistique de MSF à Bordeaux, et juxtaposée à l’hôpital Amin, à Ispahan. L’installation pourra prendre en charge les patients sévères nécessitant une surveillance et des soins médicaux constants. Cette unité sera gérée par une équipe d’urgence de MSF composée de 9 personnes – dont des médecins spécialisés en soins intensifs et des logisticiens – en étroite collaboration avec le personnel médical local et en coordination avec les autorités sanitaires iraniennes” a déclaré MSF.

“Nous avons entendu les appels des autorités iraniennes”

“L’Iran est de loin le pays le plus touché de la région et Ispahan est la deuxième province la plus affectée du pays, et nous espérons que notre aide soulagera, au moins en partie, la pression sur le système de santé local, a expliqué Julie Reversé, la représentante de MSF en Iran. Nous avons entendu les appels des autorités iraniennes à une assistance accrue pour les aider à faire face à cette épidémie, et en tant qu’organisation médicale déjà présente dans le pays, nous avons proposé notre contribution pour le soutien à la prise en charge des cas graves, là où nous espérons avoir une valeur ajoutée”.
20 610 cas et 1 556 décès ont été signalés dans tout le pays au 20 mars – ce qui en fait l’un des plus importants foyers de l’épidémie dans le monde. Dans la province d’Ispahan, le nombre de cas était de 1 892 au 21 mars.
MSF travaille en Iran depuis 1991. L’ONG était intervenue après le tremblement de terre qui avait frappé Bam en 2003, et en 2019, lors des inondations qui ont frappé plusieurs provinces du pays, telles que le Lorestan, le Golestan et le Khouzistan.
L’aide envoyée comprend également des masques, des combinaisons ainsi que des médicaments.

Fodasun

You might also like