FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

L’Europe s’affranchit des sanctions US pour livrer du matériel médical acheté par l’Iran

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alors que les sanctions américaines compliquent la lutte des Iraniens contre le Coronavirus, une bonne nouvelle est arrivée d’Europe ce mardi 31 mars 2020. Depuis plus d’un an, et la mise en place des sanctions américaines contre l’Iran, l’Europe et l’Iran travaillaient à la mise en place d’un mécanisme de troc, baptisé “INSTEX”, dont le but est de détourner les sanctions US contre l’Iran et poursuivre les échanges économiques. Mais INSTEX tardait à se mettre en place et constituer un rempart suffisamment rassurant pour les industriels et les banques d’Europe.
“La France, l’Allemagne et le Royaume Uni confirment qu’INSTEX a mené avec succès sa première transaction et permis ainsi l’exportation de matériel médical d’Europe vers l’Iran”, a indiqué le ministère allemand des Affaires étrangères dans un communiqué.
Cette première opération correspond a du matériel médical acheté par l’Iran (et non pas un “don” comme on a pu le lire ici ou là, ndlr).
Elle pourrait toutefois présager d’échanges économiques bien plus larges, le ministre allemand ayant précisé que “INSTEX va travailler sur d’autres transactions” et “continuer de développer ce mécanisme”.

Pied-de-nez des Européens aux Américains ?

INSTEX a été créé en janvier 2019 par les Européens pour contourner les sanctions américaines imposées à l’Iran en évitant d’utiliser le dollar. INSTEX doit fonctionner comme une chambre de compensation permettant à l’Iran de continuer à vendre du pétrole et d’importer en contrepartie d’autres produits. Il n’avait jusqu’à présent permis aucune transaction.
Avec cette annonce, les Européens démontrent une certaine capacité à faire un pied-de-nez à leurs “alliés” américains qui, sous la houlette du président Donald Trump, optent depuis deux ans pour la stratégie de la “pression maximale” sur l’économie iranienne, suite à la sortie des USA de l’accord sur le nucléaire iranien dont les autres signataires sont l’UE, la Chine et la Russie.

Fodasun

You might also like