FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

Rohani juge “inacceptable” la possibilité que le FMI rejette la demande de prêt de l’Iran

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

“Il serait inacceptable que le Fond Monétaire International (FMI) refuse de manière injuste d’accorder un prêt à l’Iran dont il a besoin pour combattre le Coronavirus”, a déclaré ce mercredi 8 mars 2020 le président iranien, Hassan Rohani.
Ce dernier s’est exprimé à l’issue d’une réunion avec son cabinet et s’adressait directement aux membres du FMI, dont les Etats-Unis et les Européens.
L’Iran, pour la première fois depuis 1979 et la révolution islamique, a sollicité un prêt de 5 milliards de dollars dans le cadre de l’urgence sanitaire qui touche le pays, comme de nombreux autres à travers le monde. La situation est d’autant plus difficile que le pays est soumis à de lourdes sanctions économiques imposées par les Etats-Unis.
“Nous payons notre contribution au FMI et à la Banque Mondiale” a expliqué le président iranien avant d’ajouter, “Il ne serait donc pas tolérable d’être discriminés quand nous demandons un prêt. Ca ne sera pas acceptable du point de vue de l’opinion mondiale non plus”.

 

Un “test” pour le FMI

De nombreux pays et des intellectuels du monde entier ont clairement plaidé pour que le FMI accède à la demande de l’Iran, a rappelé Rohani. “Nous n’avons rien demandé au FMI durant les 50 ans dernières années. Aujourd’hui, après de nombreuses années de participation, si ils ne remplissent pas leur devoir, le monde les jugera avec un regard différent”.
Abdolnaser Hemmati, gouverneur de la Banque Centrale d’Iran a pour sa part jugé que la réponse du FMI à l’Iran sera un test pour savoir quelle est la réelle volonté du FMI de lutter contre l’épidémie de Coronavirus.

Fodasun

You might also like