FODASUN
Foundation of Dialogue and Solidarity of united nations

L’Iran exporte vers l’Allemagne ses tests sérologiques pour détecter le Coronavirus

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ce mardi 5 mai 2020, l’Iran annonce avoir exporté 40 000 tests sérologiques produits en Iran et destinés à détecter les anticorps créés à la suite d’une contamination au Coronavirus.
D’autres pays dont l’Espagne, le Brésil, la Turquie et l’Équateur, ont également demandé les kits de test d’anticorps, selon un rapport publié sur le site officiel d’information du gouvernement, dolat.ir., d’après Behrouz Hajian, directeur général de Pishtaz Teb Diagnostics Co., qui produit les kits.
Les tests proposés par l’Iran “sont à égalité avec les produits les plus en pointe” a précisé Behrouz Hajian qui a annoncé que les kits avaient reçu la labellisation “CE”, une norme de l’Union européenne qui est exigée pour chaque produit vendu sur le sol européen.

Course mondiale aux tests

Depuis l’éclatement de la crise du Coronavirus, de nombreux pays à travers le monde se sont lancés dans une course effrénée aux tests et beaucoup se sont rendus compte que les produits acquis n’étaient pas efficients et qui ne peuvent pas montrer avec précision si quelqu’un a été exposé au nouveau coronavirus.
Le mois dernier, le directeur de l’Institut Pasteur d’Iran, Alireza Biglari, a déclaré que plusieurs sociétés iraniennes produisaient chaque semaine des dizaines de milliers de kits de tests de diagnostic moléculaire.
Jusqu’à présent, près de 520 000 tests ont été effectués en Iran, une nation de plus de 80 millions de personnes, selon le ministère de la Santé. Selon les derniers chiffres du ministère, quelque 6 340 personnes sont mortes de la maladie et près de 100 000 sont infectées.

Fodasun

You might also like